Forum 2003 – Biographies

Biographies

Daniel Cross

Daniel Cross est un documentariste multidisciplinaire très préoccupé par les problèmes des gens pauvres et des sans-abri. Ses films: The Street et S.P.I.T: Squeegee Punks in Traffic témoignent de sa vision artistique et de son engagement social. Daniel prépare The Homeless Street Archive, un projet documentaire et nouveau média qui prévoit présenter en interactivité les visages et les voix de milliers de sans-abri à travers le Canada. Il travaille aussi à trois projets de film: George: From Athens to Beijing, Inuit Teen Project et Skateboarding in the City. Daniel Cross enseigne la production de film à l’Université Concordia et travaille comme bénévole dans le milieu des sans-abri depuis plus de quinze ans.

Emma Davie

Emma Davie est une documentariste qui vit en Écosse. Elle représente le Royaume-Uni au European Documentary Network (EDN). Elle a été programmatrice de documentaires au Edimburg Film Festival, membre de jurys de festivals et tutrice de nombreux ateliers en Europe. Son œuvre inclut Seaview, Buying our Island (2003, BBC), Mobile (BBC), Flight (à propos des Écossais au Canada, BBC/Vision). Elle vient de terminer un documentaire pour Channel 4 à propos d’un atelier d’art dirigé par des enfants des Highlands dont les œuvres conceptuelles prennent le milieu de l’art au dépourvu. Emma Davie a dirigé une compagnie de théâtre multimédia et a collaboré avec Robert Lepage et le Théâtre Repère, comme comédienne, à l’œuvre Les Plaques tectoniques en Grande-Bretagne et au Canada. Elle a étudié l’anglais à l’Université Oxford et a suivi une formation de comédienne, à Paris. Emma Davie a participé à la création de Docspace.

Docspace

L’objectif de la fondation de Docspace, créé par la cinéaste Amy Hardie, est de présenter davantage de longs-métrages documentaires en salles en Écosse. Pour atteindre cet objectif, Amy Hardie a interviewé un bon nombre de personnalités internationales de l’univers du documentaire et a dirigé une recherche d’auditoire en Écosse qui a mené à la publication du rapport «Docspace, a fresh look at audiences and screening». Ce rapport a permis d’obtenir l’appui de l’industrie de l’audiovisuel, particulièrement en Écosse, pour la création d’un réseau numérique de diffusion de documentaires internationaux. Docspace est devenu un partenaire majeur du réseau européen Docuzone – un réseau numérique de 255 écrans dans 98 pays. Docspace est l’organisme qui va diriger la recherche sur le potentiel d’auditoires en distribution numérique de Docuzone.

Pierre Ducrocq

Pierre Ducrocq, 41 ans, depuis 9 ans au Québec, diplômé des beaux-arts, est tombé dans le documentaire après un passage comme réalisateur-coordonateur d’une télévision locale. Actuellement monteur pour la Société Radio-Canada et webmestre du site internet documentaires.org, en plus de poursuivre sans toujours les rattraper ses projets personnels.

Claude Forget travaille pour la maison de distribution Cinéma Libre depuis 1988. Auparavant, il a oeuvré pour la diffusion et la production du cinéma et de la vidéo d’auteur au sein du Conseil québécois pour la diffusion du cinéma, du Vidéographe et de Main Film. Membre fondateur du Fonds canadien du cinéma et de la vidéo indépendante, il a siégé à de nombreux conseils d’administration d’associations et d’organismes voués à la défense du cinéma d’auteur et il a participé à des ateliers-conférences sur l’art-vidéo et la distribution des oeuvres en arts médiatiques ainsi qu’à des programmations pour des évènements spéciaux. Il a oeuvré aussi dans le domaine de l’intervention sociale et communautaire au Québec et à l’étranger ( Cameroun et Rwanda ) auprès de populations défavorisées.

Michel Gagnon

Michel Gagnon fut le cofondateur du Ciné-Plus de Victoriaville en 1981, et fondateur et coordonnateur du Réseau Plus depuis 1992. Auteur du Rapport d’enquête sur la diffusion du cinéma d’auteur au Québec et du Plan de développement des salles parallèles, en 1994, il est le coauteur du guide Accès cinéma (guide d’implantation de nouvelles activités cinématographiques) publié par l’ACPQ en 1997. Il est projectionniste diplômé depuis 1987. Il a été vice-président de l’Association des cinémas parallèles de 1990 à 1997 et président depuis 1997.

Laurie Jones est directrice des Communications et Développement des réseaux à l’Office national du film du Canada depuis décembre 2000. Cette direction a pour mandat de rendre la collection audiovisuelle de l’ONF plus accessible, d’augmenter les points d’accès des Canadiens et Canadiennes aux œuvres de l’ONF et de gérer l’image de marque de l’institution. En 1997, Madame Jones avait quitté l’ONF pour occuper le poste de directrice principale des Communications et des Affaires publiques à CBC/Radio-Canada. Avant cet intermède, Madame Jones avait travaillé à l’ONF depuis 1992, d’abord comme chef de la mise en marché anglaise, puis à titre de directrice des Communications et des services de distribution. Spécialiste en matière de contenu canadien et de communications, Laurie Jones a mis en œuvre, entre autres, des campagnes de communication à l’appui des grands enjeux canadiens, des programmes d’expositions interactives ainsi que des projets de marketing social.

Amir Labaki

Amir Labaki, 40, est le fondateur et directeur du festival International du documentaire É Tudo Verdade, le plus important événement «non-fictif» du Brésil. Labaki dirige aussi le Musée de l’image et du son de São Paulo, qu’il avait déjà dirigé de 1993 à 1995. Il écrit chaque semaine sur le documentaire dans le journal économique brésilien Valor Econômico; il est aussi critique de film au quotidien Folha de S. Paulo. Labaki est l’auteur de 8 ouvrages sur l’histoire et le cinéma, dont «Les Films du Brésil», «Santiago Alvarez» et «2001 -A Space Odyssey».

Serge Lalou

Réalisateur de courts-métrages, d’un documentaire (Il était une fois des juifs arabes) et d’un long métrage de fiction (Entre nous), Lalou a notamment produit les films de Nicolas Philibert et Récréation de Claire Simon, Si bleu, si calme d’Éliane de Latour, Eux et moi et Le Ciel dans un jardin de Stéphane Breton.

Christian Larouche

Christian Larouche a fait ses débuts il y a 30 ans au sein de Cinepix (CFP) devenu Lions Gate Films en 1997. Puis, en 2001, il fonde Christal Films et met en marché des films tels que Les Boys I, II et III, La mystérieuse mademoiselle C. et Le peuple Migrateur. En 1996, il devient producteur avec L’Homme idéal, de Georges Mihalka; suivront plusieurs films dont La conciergerie et Le Collectionneur; il travaille actuellement sur L’Espérance, de Stefan Pleszczynski qui sortira en salle en hiver 2004.

Caroline Masse

Programmatrice pour le Cinéma Parallèle à Montréal depuis 1999, Caroline Masse est également directrice générale de cette salle d’art et d’essai très active pour la défense du cinéma indépendant et de la vidéo du Québec et qui se méritait en 2002 le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal. En 2003, elle était également programmatrice invitée pour le volet Regard persan (documentaire iranien) présenté au Festival international nouveau cinéma nouveaux médias Montréal.

Fernand Melgar

Né en 1961 à Tanger, il vit à Lausanne depuis 1963. Autodidacte, il est réalisateur, monteur et producteur indépendant. Assistant de la cinéaste Jacqueline Veuve, il enseigne le cinéma documentaire à Lausanne. Chroniques catholiques (1990), Je zappe donc je suis (1991), Album de famille (1993), Fou de jeu (1997), Classe d’accueil (1998), L’arrivée (2000), L’apprentissage (2001), La visite (2001), Le combat (2002)

Francis Miquet

Francis Miquet est l’un des membres fondateurs de Necessary Illusions, maison de production montréalaise spécialisée dans le documentaire d’auteurs. Il a été producteur et caméraman dans le cadre de plusieurs projets dont Manufacturing Consent: Noam Chomsky et les médias, HO! KANADA, Le Complexe QuébeCanada et Voir c’est croire. Il a aussi été producteur du documentaire long métrage intitulé Life Without Death (Prix TSR, Visions du réel) réalisé par Frank Cole. Il élabore présentement un documentaire long-métrage sur la dimension culturelle de l’apiculture intitulé La cité des abeilles.

Andrea Nemtin

Présidente et directrice générale de PTV Productions et de PTV Releasing. Spécialiste des coproductions internationales et interprovinciales, Andrea Nemtin a produit de nombreux documentaires et séries documentaires. Elle a produit pour une panoplie de diffuseurs dont Canadian Broadcasting Corporation (CBC), TV Ontario, Public Broadcasting Service (PBS), British Broadcasting Corporation, (BBC), Discovery Canada, History Television, Life Network, Women’s Television Network (WTN), and Discovery Health USA. Andrea est la présidente de Documentaristes du Canada (DOC), membre de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ainsi que de la Canadian Film and Television Producers Association (CFTPA). Elle est productrice de tous les films de PTV Productions.

Hélène Pichette

Hélène Pichette est devenue réalisatrice de documentaires après 30 ans de journalisme. Elle a travaillé pour Radio-Canada, Télé-Québec et TVA à titre de journaliste et de gestionnaire. Elle a co-réalisé un premier documentaire sur le manque d’intérêt des garçons envers l’école Que se passe-t-il avec nos garçons? , diffusé sur les ondes de Télé-Québec et de TV5. Elle prépare présentement un documentaire sur l’héroïne.

Diane Poitras

Productrice depuis plusieurs années (Les productions de l’Impatiente, Studio Acadie de l’ONF), Diane Poitras a signé des films de fiction (Un léger vertige), des documentaires (L’Alchimiste et l’enlumineur) et d’autres oeuvres inclassables (Lorsque cesse le vacarme, Comptines). Elle a aussi écrit sur le cinéma dans plusieurs revues dont Séquences, Le Devoir, Hors Champs, La Revue de la Cinémathèque québécoise, Ciné-Bulles, CinémAction.

Joanne Senécal

Titulaire d’un Bacc. en Marketing International, Joanne Senécal possède une solide expérience de 15 dans l’industrie de la distribution du cinéma indépendant canadien et étranger dont 8 ans chez Alliance Vivafilm et 2 ans chez Behaviour. Depuis 4 ans, Joanne Senécal est associée chez Film Tonic; elle agit présentement en qualité de consultante pour le Film Circuit au Québec.

Toronto International Film Circuit

Le Toronto International Film Circuit est une filiale du Groupe du Festival international du film de Toronto. Il a pour objectif principal de stimuler l’intérêt du public pour la cinématographie canadienne. Il établit des partenariats avec des groupes communautaires et crée ainsi de nouveaux circuits-marchés pour augmenter la diffusion des films indépendants étrangers et canadiens./box]

Documentariste engagée et passionnée, c’est en tant que comédienne que Simone Vannier débute sa carrière. Elle joue au théâtre, au cinéma et à la télévision durant dix ans avant d’intégrer au milieu des années 60 l’Office de Radiodiffusion et de Télévision Français (O.R.T.F.). Elle y réalise plusieurs courts-métrages notamment pour le Magazine Dim Dam Dom. En vingt-cinq ans de carrière, elle aura signé la réalisation et la production de nombreux magazines, séries et documentaires pour différentes chaînes de télévision et un long-métrage de fiction. Depuis 1992, à titre de déléguée générale de l’Association française Documentaire sur grand écran, Simone Vannier oeuvre à la promotion et à la diffusion du documentaire en salles. Tour à tour animatrice, programmatrice et conceptrice de nombreux cycles thématiques au sein de l’association, elle a su constituer en une décennie un fonds documentaire d’une exceptionnelle diversité et qualité.